IFC

Menus de configuration dans le panneau d'administration

Quand l’ambition est là, tout devient possible

Titulaire d’un bac professionnel en maintenance des systèmes mécaniques automatisés (MSMA), David Carlier a su progresser au sein de Salzgitter Mannesmann depuis sa première mission d’intérim, en Octobre 2011.

Flash back sur son parcours et zoom sur ses projets, via son passage chez IFC.

David Carlier, à gauche, tuteur des nouveaux arrivants

IFC • Quel a été votre parcours professionnel ?
D. C. • J’étais ajusteur-monteur dans une entreprise de la métallurgie, mais elle a fermé. Dans la mesure où j’étais également titulaire d’un CACES de cariste, je me suis présenté chez Salzgitter Mannesmann Steinless qui m’a embauché en tant qu’intérimaire cariste.

Progressivement, j’ai su trouver mes marques. Durant la semaine de Noël, l’entreprise ferme ses portes. Seuls restent les personnes en charge de la maintenance des installations.

J’ai demandé à intégrer cette équipe, en tant qu’agent de maintenance. La Direction a constaté mon implication et la qualité de mon travail. Ainsi, dès le 2 janvier, j’ai accédé au poste d’agent de maintenance. Les choses sérieuses commençaient…

David Carlier a réalisé une montée en compétences exemplaire

IFC • Pourquoi étiez-vous attiré par l’hydraulique ?
D. C. • Dans mon parcours de formation, j’ai déjà eu l’occasion d’être sensiblisé à l’hydraulique et j’avais envie d’approfondir mes connaissances. Ce qui m’attire dans l’hydraulique, c’est la façon de travailler l’huile, de la mettre sous pression, de constater la dynamique produite dans les verins…

Aussi, quand Maxime Petit m’a proposé de réaliser le CQPM « Hydraulicien Tout ou Rien », j’ai accepté immédiatement, très conscient qu’il s’agissait d’une opportunité unique de progresser dans une spécialité qui m’intéressait depuis longtemps.

IFC • Comment avez-vous vécu cette année de formation avec IFC ?
D. C. • Au début, se remettre dans des cours théoriques n’était pas simple. Mais les formateurs l’ont compris et ont su consacrer à chacun le temps nécessaire pour que nous puissions tous avancer. Par exemple, j’éprouvais quelques difficultés à comprendre le module « schématisations ». Il y avait beaucoup de calculs à effectuer, et cela n’a jamais été mon fort…

Comme nous étions un petit groupe de stagiaires, les formateurs ont presque pu individualiser la formation pour que nous puissions tous revenir au même niveau. J’ai aussi beaucoup progressé dans l’approche sécuritaire et pris conscience de la dangerosité de la manipulation de l’huile.

Concrètement, cette formation représente la base de mon évolution interne. Aujourd’hui, j’ai enfin de réelles perspectives d’avenir.

(…) les formateurs ont presque pu individualiser la formation pour que nous puissions tous revenir au même niveau.

IFC • Justement, quelles sont ces perspectives ?
D. C. • J’encadre déjà une équipe et ne souhaite pas en rester là. Seul un échange avec Maxime Petit permettra de concrétiser mon évolution, mais quand l’ambition est là, tout devient possible. Comme le dit le proverbe africain « Seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin ! ».

Crédits photos : © Salzgitter Mannesmann Stainless

15 avril 2020
2020 © IFC Institut Formation Continue, Tous droits réservés. Conception : Biznet
Mentions légales - Contact

Menus de configuration dans le panneau d'administration

Aller à la barre d’outils